Maillefer: c’est bien parti!

On avait annoncé de la pluie: il n’en fut rien, et certainement pas dans le quartier de Maillefer en ce premier soir de Caravane!

Dans ce quartier fraîchement construit s’est invitée une nouvelle bâtisse: une yourte géante qui permet d’accueillir les artistes mais aussi de se désaltérer ou se sustenter avec famille et amis. Très vite pleine, la bonne humeur était de mise et annonciatrice d’une soirée qui allait ravir petits et grands.

Après une heure de radio avec Caravane FM, les festivités ont commencé officiellement avec le mot du Président de la Caravane interculturelle, Jean-Christophe Bourquin, suivi par Daniel Rollot, Président de l’association Village Maillefer, discours ponctués par un trio composé pour la cause: Maurice Jeannin, vêtu de son costume d’armailli et muni de son cor des Alpes, entouré par Bricomic, alias Alexandre Cellier et Jean Duperrex.

S’ensuivirent des chants en habits traditionnels de Léman Russe, des femmes à la voix d’or nous transportant dans les contrées lointaines du plus vaste pays du monde.

Bricomic revient ensuite, sans Maurice mais avec des dizaines d’objets les plus surprenants les uns que les autres. Enfin, surprenants… pas tant que ça finalement. Des ustensiles de cuisine, des pompes à vélo, des cageots, des bidons… mais c’est ce qu’ils en font qui est surprenant! A partir de ces objets de notre quotidien, ils parviennent à les transformer en instruments de musique et nous raconter des histoires. A entendre les rires sous la yourte, à voir les yeux qui brillaient et les sourires bien affichés, Bricomic a réussi son pari et conquis les cœurs de nos habitants de Maillefer.

Tiens d’ailleurs… comment nomme-t-on un habitant de Maillefer? Nous en avons discuté avec Daniel Rollot. Nous vous proposons: un Mailleferot, une Mailleferote. Qu’en pensez-vous?